Quel type de farine pour pâte à pizza ?

farine à pizza

Beaucoup de personnes préfèrent préparer leurs pizzas à la maison. En effet, ces derniers sont plus économiques, sains et délicieux. Une pâte réussie est toutefois indispensable pour avoir une bonne pizza maison. La farine fait partie des composantes principales de la pâte à pizza. Le choix de cet ingrédient est, de ce fait, important.

Connaître les différents types de farine

Avant de faire votre pizza maison, vous devez savoir les différents types de farine commercialisés sur le marché. Ainsi, vous allez le choisir en fonction de vos besoins. Pour obtenir une pâte de bonne qualité, il faut sélectionner la farine avec précision. En France, la classification des farines se fait en fonction de leur teneur en minéraux. Plus le chiffre est élevé et plus le produit est riche. Il existe ainsi la farine blanche ou de la T45 à T65, la farine semi-complète ou la T80, la farine complète ou la T110 et la farine intégrale ou la T150.

Puis, les farines italiennes sont classées selon la partie du blé qui a été conservée avant d’être transformée en farine. Les classements sont ainsi de 00, 1, 2, blé complet. Pour la farine 00, elle est fabriquée seulement à partir du cœur du blé. La farine complète renferme toutes les parties du grain de blé qui lui donne une couleur brune. Ce type de farine est riche en minéraux. Pour la farine à pizza, la farine Manitoba, celle dite PZE, celle de type T00 et celle de gruau sont les plus adaptées.

Les éléments à prendre en compte pour bien choisir la farine à pizza

Tout d’abord, la qualité de la farine pour pizza est primordiale. Celle-ci est définie par la quantité des protéines et particulièrement dans le taux naturel de gluten de la farine. Il s’agit alors de la force (W). Plus celle-ci est élevée et plus le gluten est présent. Ce dernier fournit à votre pâte à pizza une bonne élasticité. Il favorise également un temps de levée plus court. Le gluten permet aussi une bonne résistance de la pâte à la charge d’ingrédients ou à l’étirement. Cette force doit être naturellement présente et non due à des ajouts de gluten dans la farine. Soyez donc vigilant, car beaucoup trichent encore sur leur produit.

Puis, sachez aussi que plus la force W sera importante, plus la pâte met du temps à pousser. Si la W de la farine est 170, le lavage peut durer entre de 2 à 4 heures. Pour une W égale à 200, le levage est de 4 à 6 heures. Si la W est 320, le levage est long, au moins 24 heures. Il faut noter également que le taux de l’humidité de l’air ainsi que les autres ingrédients de la pâte peuvent influencer le temps de levage.

Un autre critère important à mettre en considération

Si vous ne le savez pas encore, il est important de vous informer que les farines ont un indice d’équilibre. Celui-ci présente le ratio entre l’élasticité et la fermeté. Celle-là représente la possibilité d’étirement de la pâte, tandis que celle-ci détermine la capacité de résistance à l’étirement. Pour une pâte à pizza, trouver le bon équilibre est primordial. Après pétrissage, elle doit être bien lisse et homogène. Elle doit s’étirer facilement sans se déchirer. En général, un indice qui se trouve entre 0,5 à 1,2 permet de réussir des pâtes à pizza moelleuses.

Que vous choisissiez la farine italienne ou française, préférez celle pauvre en sels minéraux. Selon le classement, vous pouvez opter pour la T45. La valeur boulangère chez les farines italiennes est plus élevée que les françaises. Vous pouvez donc choisir la farine italienne 00. Enfin, en dehors du choix de la farine a pizza, vous devez aussi maîtriser toutes les étapes de la préparation pour réussir votre pizza maison. 

Comment préparer et utiliser la pâte de curry
Trouver une bonne recette pour cuisiner le pho au bœuf vietnamien